NL - FR
 

icone

GEOTHERMIE

Face à l’augmentation du coût de l'énergie, l'utilisation de la chaleur de la terre constitue une alternative de plus en plus intéressante pour réchauffer ou climatiser des bâtiments. L’utilisation de cette source d’énergie inépuisable constitue également une alternative écologique aux combustibles fossiles, dont les réserves s’épuisent. Deux méthodes permettent de soustraire la chaleur des couches plus profondes de la terre à l’aide d’une pompe à chaleur.
Dans le cas d’un système ouvert, l’eau est pompée d’une source et directement injectée dans la pompe à chaleur. L'eau refroidie est renvoyée dans un deuxième puits de retour afin de ne pas perturber le niveau de l’eau. C’est ce système qui offre le meilleur rendement.
Aujourd’hui, on opte généralement pour un système fermé où un ou plusieurs échangeurs géothermiques sont placés dans des forages entre 25 et 150 m de profondeur. Ces sondes sont remplies d’eau ou d’un liquide de refroidissement envoyé dans la pompe à chaleur à l’aide d’une pompe de circulation. Une fois les sondes placées, le forage est rempli de ciment pour obtenir la meilleure conductibilité possible. Un système fermé permet également de refroidir très facilement. La chaleur excédentaire est envoyée vers les couches de sol plus profondes, qu’elle réchauffe.


Système ouvert

Système fermé

Steenweg 18b - 9661 BRAKEL .... Tél: 0032 55 42 84 99 .... Fax: 0032 55 42 54 23 .... info@noterman.be